mardi 16 février 2010

Les couples mixtes franco-espagnols

Quand Diálogo et Lepetitjournal.com ont lancé l’étude sur les couples mixtes franco-espagnols, qui se serait attendu à un tel succès ?. C’est bien une manifestation de la mondialisation culturelle actuelle, favorisée par la mobilité professionnelle et académique, dont le programme Erasmus reste un des symboles les plus forts.


Le but de l'étude : démontrer quelles sont les caractéristiques sociologiques et culturelles des couples franco-espagnols. Entendez par là leurs goûts, leur vie quotidienne, la langue de communication utilisée, leurs relations sociales et familiales.


Côté famille 98,3% des couples franco-espagnols pensent que le sol ibérique est un endroit idéal pour vivre, et 69,3% qu’il est idéal pour y construire une famille.Cependant, on doit remarquer que 47,9% des personnes ayant répondu à l'enquête choisissent pour leurs enfants le système d’éducation français contre 43,6% pour le système éducatif espagnol. Malgré tout, la majorité de ces enfants se sentiront plutôt espagnols (37,2%) que français (4,7%).

Au-delà de leur fameux orgueil, les Français ne déçoivent pas quand à leur réputation de grands romantiques. Ils sont en effet 59,4% à affirmer s’être installés en Espagne avec leur conjoint "par amour", alors que 24,7% l’ont fait "pour raisons professionnelles".

Dans un pays encore considéré comme machiste (pour 59% des interrogés), voici un élément pouvant expliquer le succès des hommes français : leur participation plus intensive en cuisine. En effet, environ 38,8% d’entre eux s’activent aux fourneaux contre 35,6% d’Espagnols.

Source: le petit journal.com (le 11 février 2010)

Enregistrer un commentaire