mercredi 21 avril 2010

Nouvelle cuisine: L'Espagne en tête à tête avec la France


La "nouvelle cuisine" espagnole, c’est d’abord un nom : Ferrán Adrià, père de la cuisine moléculaire. Le cuisinier catalan, qui annonce une retraite de deux ans en 2012 et 2013, a largement contribué à la notoriété de l’Espagne. Laquelle n’a bien sûr pas échappé à sa voisine du Nord.



A la tête d’El Bulli, établissement prestigieux consacré plusieurs fois "meilleur restaurant au monde" par le magazine britannique Restaurant, Ferrán Adrià est considéré comme le chef de file de la cuisine avant-gardiste.


D’autres grandes toques, comme Martín Berasategui, Pedro Subijana et Joan Roca, font aussi partie de cette tendance. L’influence de la France dans cette cuisine est réelle. Ferrán Adrià s’est ainsi inspiré de grands noms français, tels Michel Bras, Pierre Gagnaire ou Joël Robuchon.

Inversement, les Français ont imité les différentes méthodes du grand chef catalan. Nombreux sont les restaurants gastronomiques à avoir adopté le système du siphon en remplacement du fouet.

Pour Carlos Campillo, qui tient le restaurant français Le Petit Bistrot, à Madrid, les Espagnols sont moins friands de grande cuisine. "Ce qu’ils apprécient avant tout, c’est la convivialité de l’instant".


Pour les Espagnols, l’art culinaire hexagonal est raffiné, même s’ils défendent leur savoir-faire. "Nos régions ont chacune leur spécificité, c’est très riche". Un avis pas toujours partagé par les Français, qui louent l’extrême diversité de leur patrimoine culinaire.

Source: le petit journal.com ( le 15 avril 2010)

Aucun commentaire: