vendredi 14 mai 2010

Hermès

La marque Hermès est l'un des premiers symboles du luxe français. Son histoire c'est une véritable saga où cinq générations se sont succédées et ça continue.
Thierry Hermès a été le créateur de la marque. Né en Allemagne , il rejoint la France avec ses parents. Il crée, en 1837 une manufacture de sellier-harnacheur à Paris et il obtient la première médaille classe à l'Exposition universelle de 1867.
Après sa mort, son fils Charles-Emile prend sa suite à la tête de la marque et s'installe dans le Faubourg Saint-Honoré, le centre du luxe parisien. Il est alors le fournisseur du Tsar Nicolas II.

En 1902, son fils Adolphe le succède. A ses côtés, son frère Emile-Maurice, qui inventera le célèbre carré de soie. Il s'en vendrait aujourd'hui un toutes les vingt secondes dans le monde. Son carré est 100% artisanal et réalisé en soie, coton ou mouseline. Il y a le classique, en soie, avec le selle et la voiture à cheval, symboles de la marque.

La clientèle des frères Hermès est très prestigieuse: rois, empereurs et présidents des quatre coins du monde.


La maison Hermès commence à créer aussi des ceintures, des gants, des bijoux et de nombreux accesoires de sport et de voyage. La tenue cavalière et le sac "Kellys"( appelée ainsi par Grace Kelly, la princesse de Monaco) sont parmi ses classiques. Ce sac en cuir, en plusieurs couleurs différentes, carré et d'une forme très simple, peut coûter environ 2000€.

En 1951, c'est Jean - René qui dirige l'entreprise. C'est la pèriode où Grace Kelly, Ingrid Berman et Jackie Kennedy deviennent des adeptes d'Hermès.
Actuellement plus de 4000 personnes travaillent pour Hermès qui possède 250 points de vente. Depuis 2004, c'est le couturier Jean-Paul Gaultier qui signe les collections pour femmes. Il unit le classicisme et l'élégance du passé à une esthétique actuelle et moderne.



Les carrés innovateurs pour le printemps-été 2010, une édition limitée basée sur son icône mythique "le sac Kelly" sont en vente dans sa boutique en ligne pour environ 215 €.





Auteurs: Patricia Alvarez, Maria Martinez et Paula Santos.
Enregistrer un commentaire