vendredi 4 février 2011

Le rechauffement climatique: ce qui nous attend en Espagne

2010 a été l’année la plus chaude de l’histoire. En Espagne, on s'attend au pire. L’espace méditerranéen est fortement concerné par le dérèglement climatique qui depuis quelques années amène chaque été son lot de sécheresse et d'incendies.


L’Espagne est le pays de l’Union européenne qui est et devrait être, à terme, le plus touché: depuis 1975 la température moyenne a augmentée de 0.5 degrés par décennie (contre 0.6 degrés depuis 1900 en France). D’ici 2070 les températures moyennes de l’été seront de 33° (+6°) et celles d'hiver de 16° (+3°). Les précipitations quant à elles, devraient baisser de 30%...

Cela implique une désertification progressive du pays qui comporterait un exode de la population, mais aussi une crise avec une baisse du tourisme.


Le pays se prépare : la stratégie espagnole de l’efficacité énergétique (2004-2012) prévoit une baisse de 8.5% de la consommation des énergies primaires et le plan des énergies renouvelables (2005-2010) a pour but de couvrir 12% des besoins en énergies primaires.

Conséquence : l’Espagne est aujourd’hui l’un des leaders continentaux de l’éolienne, juste derrière l’Allemagne.




C'est aussi la deuxième puissance solaire mondiale : l'Espagne couvre 2% des besoins énergétiques solaires mondiaux.



L’année dernière l’Espagne à prouvé son attachement au protocole de Kyoto puisque le 20 juillet, le Conseil des ministres a approuvé un plan d’urgence pour réduire la production de gaz à effet de serre.

Sources: lepetitjournal.com
Enregistrer un commentaire