mercredi 4 mai 2011

Origines espagnoles de la corrida

Avant d'exister sous leur forme actuelle, les courses de taureaux ont connu en Espagne une longue histoire étalée sur de nombreux siècles.





Les origines de la corrida et son déroulement restent opaques jusqu'aux alentours du XIIIe siècle, même si les premières courses de taureaux dont on ait connaissance datent des fêtes royales données par Alphonse II des Asturies en l'an 815.

Au cours des XVIe et XVIIe siècles, la tauromachie à cheval réservée à la noblesse se codifie peu à peu, pour en arriver notamment à la publication en 1643 du Traité d’équitation et diverses règles pour toréer. Pendant tous ces siècles, ce sont les chevaliers qui tuent le taureau dans les arènes.




Dans les premières années du XVIIIe siècle, un certain Francisco Romero, à la fin d’une course, demande l’autorisation de tuer lui-même le taureau: l'image du "matador" est né. Il va publier, en 1836, le premier traité de tauromachie où l'on fixe le rituel et les modalités de ce spectacle.

Sources: www.lejdd.fr, www.elheraldomontanes.wordpress.com
Enregistrer un commentaire