vendredi 25 janvier 2013

Nantes: Capitale verte de l'Europe

Décerné par la Commission européenne, le Trophée de la Capitale verte de l'Europe distingue chaque année une ville engagée de manière exemplaire dans un développement urbain respectueux de l’environnement.

En 2010, Stockholm est la première capitale verte de l’Union européenne. Toutes les villes européennes de plus de 200 000 habitants peuvent se porter candidates. Cette année, le trophée est pour Nantes,  commune de l'Ouest de la Francequi s'étend sur les rives de la Loire.

Douze critères environnementaux (déchets, espaces verts, eau, assainissement, biodiversité, transports, etc.) sont examinés par le jury. Celui-ci est composé de représentants de la Commission européenne, de l’Agence européenne pour l’environnement, du Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI), de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement, de l’Union des capitales de l’UE et du Comité des régions.

L'évaluation porte sur la capacité des villes candidates à mettre en œuvre des mesures innovantes et efficaces pour améliorer la qualité de la vie urbaine en tenant systématiquement compte de l'environnement dans l’aménagement urbain. 

L’action de Nantes Métropole


Nantes Métropole conduit une politique de transport active avec de gros efforts pour développer les transports en commun, investir dans la politique 2 roues (Nantes compte 400 kms de voies cyclables), le covoiturage, et organiser le centre urbain au profit des piétons et des transports collectifs, décourageant l’usage de la voiture.

100% de la population nantaise vit à moins de 300 mètres d’un espace vert. Les habitants de Nantes Métropole bénéficient de 3 366 ha d’espaces verts, soit 57 m2 par habitant. Depuis décembre 2006, Nantes Métropole n’utilise plus aucun pesticide pour entretenir et nettoyer la voierie. Les herbes folles sont de retour entre les pavés et l’environnement et la biodiversité sont mieux préservés.

Nantes Métropole favorise le maintien d’une agriculture de proximité au sein de son territoire, Formé à 60% d’espaces agricoles et naturels protégés. Le territoire de Nantes Métropole compte 330 exploitations agricoles dont 130 pratiquent la vente directe. 



Soucieuse de préserver la qualité de l’air ambiant, garante d’une bonne qualité de vie pour l’ensemble des habitants, Nantes Métropole inscrit cette problématique à toutes ses politiques publiques.



On a créé un Plan de prévention du bruit dans l’environnement très lié à la politique de transport.
23 des 24 communes de l’agglomération disposent du tri sélectif des déchets ménagers en porte en porte. Une fois triés, les déchets sont soit incinérés pour produire de l’énergie, soit recyclés.


Nantes Métropole se caractérise par l'abondance de ressource en eau avec la Loire comme source principale d’eau potable. Si la population ne cesse de croître, la consommation moyenne d’eau des ménages diminue régulièrement. Les eaux usées de l’agglomération nantaise sont traitées par 12 stations d’épuration.


Source: nantesmetropole.fr

QUESTIONS:

  1. De quoi on tient compte pour décerner le trophée de la Capitale verte européenne?
  2. Est-ce qu'on peut acheter des produits agricoles au producteur?. Justifie ta réponse.
  3. Comment la politique de transport est reliée au Plan de prévention du bruit?
  4. D'où vient l'eau utlilisée par les Nantais?
  5. Quelles idées pouvez-vous proposer pour améliorer votre ville du point de vue écologique?

Enregistrer un commentaire