lundi 25 février 2013

Les succès français au Goya

Les artistes français qui participaient à la 27e cérémonie des Goya (les prix du cinéma en Espagne) ont eu de grands succès (excepté Jean Rochefort qui n'a pas obtenu le prix au meilleur acteur pour le film "El artista y la modelo" de Trueba). 

"Intouchables" a gagné le prix au meilleur film européen.
Sylvie Imbert a obtenu le Goya de Meilleur maquillage et/ou coiffure pour "Blancanieves 
Alain Bainée a obtenu le Goya de la meilleure direction artistique pour "Blancanieves".


"Vive le cinéma !": c´est la phrase qu´a prononcée (en français) une Sylvie Imbert, émue, en recevant son Goya . Un travail remarquable dans un film en noir et blanc et muet où les images ont une importance capitale et où le maquillage joue un rôle clé. Sylvie Imbert, établie en Espagne depuis longtemps, est sans doute l´une des maquilleuses les plus appréciées du cinéma espagnol. 





Alain Bainée, l´autre Français de la cérémonie, vainqueur du Goya à la Meilleure direction artistique pour le même film était aussi très ému. En remerciant, il a avoué son amour de l´Espagne où il réside depuis 22 ans. Deux grands professionnels du cinéma français qui sont partie intégrante du cinéma espagnol.


La France a aussi triomphé avec son film fétiche "Intouchables". Pour cette occasion, on a pu voir les réalisateurs, Eric Toledano et Olivier Nakache, recevoir leur prix à Madrid. Très heureux, ils ont lu un texte en espagnol, dans lequel il remerciaient les membres de l´Académie de Cinéma et, le Festival de Saint-Sébastien (où leur film a été vu pour la première fois).


Le cercle français se ferme avec la participation de plusieurs sociétés françaises au grand vainqueur des Goya 2013, le film de Pablo Berger, "Blancanieves". "Noddles" et "Arté France" sont quelques exemples d´une production française qui a contribué a réaliser le plus beau film espagnol de l´année.


Source: lepetitjournal.com (25 février 2013)

Aucun commentaire: