mercredi 4 décembre 2013

Tricher est un art

Simple coup d’œil sur la copie du voisin, papier roulé en boule dans la trousse, SMS... Les étudiants ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de tricher.

70 % de jeunes auraient déjà triché à un examen selon une étude réalisée auprès de 1815 élèves.

Par simple flemme ou par manque de temps, les étudiants, de plus en plus stressés face à la montée du chômageou à la dévalorisation des diplômes, n’hésitent pas à prendre des risques croissants en dépit des sanctions sérieuses et des lourdes répercussions sur leur avenir professionnel. Des mesures qui peuvent aller jusqu’à l’interdiction d’examens pendant 5 ans, permis de conduire compris.

Lorsque l’on tape « tricher aux examens » sur un moteur de recherche, on tombe sur une déferlante de blogs, sites et forums en tout genre livrant leurs trucs et astuces pour pouvoir tricher sans se faire prendre. Tricher est un art. Avec les nouvelles technologies, tricher n’a jamais été aussi simple.


L’une des raisons de la montée de ces pratiques serait la vision que les jeunes se font des études supérieures. Celles-ci sont vues comme un moyen de réussir et non plus un apprentissage. Ainsi les étudiants n’attachent plus d’importance à la formation et à la soif de connaissance, uniquement aux résultats.


Source: paperblog.fr

Et vous? Avez-vous triché? Quelles sont vos raisons?

Aucun commentaire: