lundi 17 mars 2014

La chanson de Gogoosha et Gérard Dépardieu

Googoosha, Gulnara Karimova de  son  vrai  nom,  est  la  fille  du  président  ouzbek  ( d' 
Ouzbékistan) Islom Karimov Madame karimova est une femme d'affaires et femme politique 
ouzbèke. Elle est également chanteuse et créatrice de bijoux.

Comme vice-ministre ouzbèke des affaires étrangères chargée de la coopération culturelle et humanitaire, elle est la représentante officielle de l'Ouzbékistan auprès de nombreux organismes internationaux.
Diplômée de Harvard, elle possède une fortune estimée à un milliard d'euros et domine l'économie de son pays en étant présidente du syndicat patronal ouzbek.

En 2010, elle a été désignée l’ambassadrice ouzbek en Espagne. Entre-temps une série de dépêches diplomatiques dévoilées par Wikileaks la décrivent comme la personne la plus détestée de son pays, et aussi des milieux d'affaires en raison de la multitude d'affaires qu'elle a usurpées en utilisant ses connections politiques.
En 2013, les justices suisse et française s'intéressent à son implication dans une opération de blanchiment d'argent de 300 millions de dollars qui auraient été versés par l'entreprise suédoise TeliaSonera pour remporter un marché de réseau mobile en Ouzbékistan.
La justice suisse annonce le 12 mars 2014 ouvrir une enquête contre Goulnara Karimova pour blanchiment d'argent.
Dans cette chanson intitulée "Nebo moltchit" ("Le ciel se tait" en russe), Gérard Depardieu lit des poèmes en français écrits par la jeune femme. Ce n'est pas la première fois que Gérard Depardieu voit son nom mêlé à des régimes autocratiques.


Source: metronews.fr, wikipédia.org.fr

Enregistrer un commentaire