mercredi 28 mai 2014

L'aphrodisiaque d'Henri IV

Henri IV était un grand amateur d'ail, ce qui ne l'a pas empêché d'être également un grand séducteur (73 maîtresses recensées). Les deux seraient liés : l'ail étant un aphrodisiaque, tous les matins, le roi croquait une gousse ce qui lui permettait d'honorer ses conquêtes. 

Ses proches disaient même de lui qu'il avait « une haleine à terrasser un bœuf à vingt pas ».

Source:secouchermoinsbete.fr
Enregistrer un commentaire