samedi 31 janvier 2015

Du graffiti à l'art de la rue

À ses 24 ans, Levalet, professeur d’art-plastique, est déjà devenu une star de l'art de la rue ou street art. Avec de l'encre de Chine il traite des dessins en noir et blanc avec un contraste assez poussé pour donner plus de présence aux figures. Il utilise de la couleur pour attirer l’attention sur un objet. Il dessine ses figures puis il les colle où il veut. 

Les dessins de Levalet sont visibles en différents endroits dans Paris et peuvent être considérés de vrais trompe-l'oeil (peinture si réaliste qu'on peut la prendre pour la réalité,  surtout lorsqu'elle est observée à une certaine distance ).

Le résultat c'est la surprise des promeneurs qui rencontrent dans la rue,  sans s'y attendre, des personnages quasi réels. Voilà quelques exemples.

Source: citazine.fr, linternaute.com





















Dommage qu'il faille tolérer chez nous ceux qui s'appellent graffiteurs et qui ne sont capables de faire que des lettres brouillées!. Pourvu qu'un vrai artiste décore notre ville!

Aucun commentaire: