samedi 18 novembre 2017

La controverse du dopage de Nadal

L'ancienne ministre Roselyne Bachelot condamnée pour diffamation après avoir accusé Rafael Nadal de dopage.


Roselyne Bachelot a été condamnée en novembre 2017 à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir accusé le tennisman espagnol Rafael Nadal de dopage, dans une émission télévisée l'an dernier. 

Le tribunal correctionnel, qui a jugé l'ancienne ministre de la Santé et des Sports coupable de diffamation, l'a en outre condamnée à verser 10 000 euros de dommages et intérêts au numéro 1 mondial de tennis. Ce dernier en demandait 100 000.

L'Espagnol, qui a remporté dix fois Roland-Garros, avait demandé dans la foulée à la Fédération internationale de tennis (IFT) de publier ses contrôles antidopage. Celle-ci avait répondu qu'il pouvait les publier lui-même, tout en répétant qu'il n'avait jamais été contrôlé positif.

Source: francetvinfo.fr

Aucun commentaire: