mardi 3 février 2009

Les adolescents et le téléphone

Quel usage les adolescents font-ils du téléphone? Quelles représentation en ont-ils ? Quels sont leurs correspondants habituels? Leurs sujets de conversation ? Quel problèmes cet outil pose-t-il en famille?

Le téléphone constitue pour les adolescents un formidable instrument de sociabilité. Il assure, en permanence, le lien avec les pairs (gens qui sont comme eux). Il fait partie de leur univers culturel. Un univers qui se construit d'abord avec des mots.

Ce sont très majoritairement, des "amis/copains/copines/" que l'on appelle et, tout aussi majoritairement, des amis de même sexe. Cette proposition se vérifie plus particulièrement pour les garçons encore que pour les filles. Les adolescents les plus jeunes (15 ans) -quel que soit leur sexe- appellent plus fréquemment des amis du même sexe que les adolescents plus âgés (17-18 ans).
Les personnes appelées sont généralement des camarades de lycée, mais aussi, quelquefois, des amis que l'on ne voit plus très souvent du fait de leur éloignement géographique.
Soulignons pour les filles, la place privilégiée accordée à " la meilleure amie" parmi les correspondants du même sexe.
Les autres correspondants n'occupent qu'une place mineure. Père et mère : 15% chez les garçons et 21% chez les filles ; autres membres de la famille : grands parents, cousins, cousines, : respectivement 6.5% et 4%. Quant au "petit copain" ou petite copine", il/elle est quasiment inexistante. La "petite copine" n'est citée, en effet que par 2% des garçons et le "petit copain" que par 8% des filles. On peut faire l' hypothèse, soit d'une sous-déclaration intentionnelle, soit du choix préférentiel du "face-à-face" pour la relation amoureuse.

Deux grands thèmes émergent dans les communications des adolescents : les loisirs/sortie/soirées/rendez-vous, qui représentent plus du tiers, et la scolarité près de 30%.
En semaine scolaire, environ la moitié des appels (donnés ou reçus) le sont entre le retour de classe et l'heure du dîner.

Quel que soit l'âge, les garçons semblent téléphoner moins souvent que les filles (et être appelés aussi moins souvent).
Il semble que les filles de 16 ans téléphonent le plus et les garçons de 15 ans le moins. La tendance est la même pour les communications reçues.
Alors que 62.5 % des filles admettent parler plus de 30 minutes au téléphone, 83% des garçons estiment, eux, parler moins d'une demi-heure -dont un tiers moins de 5 minutes.
Dans leur majorité, les adolescents interrogés disent aimer "beaucoup" le téléphone (un peu plus souvent les filles que les garçons). A noter toutefois que la proportion de ceux qui "n'aiment pas tellement" ou "pas du tout" n'est pas négligeable (surtout chez les garçons).

Pour environ la moitié des 140 adolescents interrogés, le téléphone est une source de tensions, voire de conflit avec les parents.

Principales vertus techniques reconnues au téléphone : sa rapidité, sa commodité. il permet de joindre, à tout instant, des correspondants éloignés -évitant cet exercice pénible- chez beaucoup d'adolescents- de l'écriture. Il permet encore d'avoir des réponses instantanées, de résoudre des problèmes urgents et importants sans délai, "le téléphone, c'est facile, simple et pratique".
Plusieurs garçons et filles ont aussi indiqué que le téléphone était un moyen de lutter contre l'ennui, de "passer le temps".

Source: adaptation d’un texte de ac-versailles.fr

Lisez le texte et répondez aux questions

  1. Est-ce que c'est la même chose chez-vous?
  2. Vous croyez que vous utilisez le portable d'una façon raisonnable?
  3. Avez-vous des conflits à la maison à cause du portable?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Non, chez moi ce n´est pas la même chose. Je crois que j' utilise le portable d´une façon raisonnable. Je n´ai pas de conflits aves mas parents à cause du portable.



Ra :D

Abel a dit…

Est-ce que c'est la même chose chez-vous? Non, chez moi les choses ne sont pas comment ça.

Vous croyez que vous utilisez le portable d'una façon raisonnable? Oui, j' utilise peule portable .

Avez-vous des conflits à la maison à cause du portable? Non,parce que je ne depense pas beacoup d'argent.