dimanche 16 janvier 2011

L'habit fait-il la star ou la star fait-il l'habit ?

Au-delà de la simple égérie qui associe son nom ou son image à une marque, se développe aujourd’hui le phénomène de la star styliste.


L’exemple de Victoria Beckham, ex Spice girl qui a su gagner ses galons de noblesse en tant que styliste et se faire une place dans les Fashion Weeks, au même titre que les plus grands, a fait des émules, dernièrement.



C’est bien connu, les célébrités et le marketing font bon ménage et plus leur popularité est importante, plus les ventes le seront.

Une enquête américaine révèle l’influence des médias dans les choix vestimentaires des consommatrices, que ça soit les magazines (32%), la télévision (25%), Internet (17%), la publicité à la télé (6%) ou les films (1%). Impossible, alors, pour elles de passer à côté des célébrités.
Parmi les jeunes femmes de 13 à 34 ans, 38% citent les stars comme influentes dans leurs choix vestimentaires. Les chanteuses et les actrices sont comme des mannequins sur les podiums, la notoriété et la présence médiatique en plus.


Mais être une star célèbre n'est pas automatiquement garante de la réussite d'une marque. Lancée en 2005, la ligne de vêtements Dereon de Beyonce n'a jamais réussi à décoller.


Pour une célébrité, le succès de sa ligne repose donc sur trois choses fondamentales : l'Image, le Marketing et le Capital investi .


Source: http://www.paperblog.fr/


LES AFFIRMATIONS SUIVANTES SONT-ELLES VRAIES OU FAUSSES?

1) Victoria Beckam a été suivie dans sa carrière comme styliste par d'autres stars.

2) Le succès de sa marque ne dépend pas de la célébrité de la star mais de son style

3) Les consommateurs sont influencés par les médias et le cinéma

4) Le choix des fringues de la plupart de jeunes filles est influencé par les stars

5) Il y a des stars dont la marque est un échec.

Pour vérifier, cliquez sur Enlaces a esta entrada.

1 commentaire:

Macarena a dit…

VRAIE
FAUSSE
FAUSSE
FAUSSE
VRAIE