vendredi 15 mai 2015

Le diamant bleu de la couronne

Le plus gros diamant bleu du monde, le diamant bleu de la Couronne, a été la propriété de Louis XIV. Il a été volé en 1792 et sera finalement identifié en 2007 grâce à une réplique en plomb découverte au musée d’histoire naturelle de Paris. En effet, le voleur l'a taillé et a modifié le nombre de ses facettes, ce qui a changé également sa teinte et l'a rendu difficilement reconnaissable. 
 
Louis XIV a fait tailler le diamant, qui est passé de 112,5 carats à 67,5 carats, et l'a renommé « Bleu de France ».Le diamant était serti dans une sorte de broche que le roi portait à son foulard (« cravate ») lors des fêtes. Louis XV l'inclut dans l’insigne de l’Ordre de la Toison d'or
 Le dimant bleu est une merveille de la nature qui a son côte obscur.Il se nomme aujourd'hui le diamant Hope à cause du  nom de son premier propriétaire Henry Philip Hope et il est considéré maudit. Certains de ses propriétaires ont eu une mort tragique ( meurtre, accidents de voiture, suicide ...) après l'avoir acheté. 


La légende de la malédiction du diamant bleu
D'après la légende, le diamant a été offert à la déesse hindoue "Sita" et il était placée dans l'oeil droite de la statue. Pour l'en arracher, on a dû la casser. Le sacrilège est à l'origine de la malédiction. 


Le Duc de Bourgogne et sa femme moururent en laissant un orphelin de cinq ans: le futur Louis XV. En 1770 Louis XVI l'a nommé "le Bleu Français " et l'a offert à sa femme Marie Antoinette. Ils ont été guillotinés pendant la Révolution Française.
En septembre 1792, le diamant est volé . Le diamant et ses voleurs quittent la France pour l'Angleterre. La pierre y est retaillée et divisée en deux parties pour être plus facilement vendue. Le bijoutier qui a réalisé la taille est assassiné et son fils s'est suicidé. La trace du diamant se perd jusqu'en 1812.

En 1824, il est acheté par Lord Henry Hope , banquier, dont il porte aujourd'hui le nom. Plus tard, ses héritiers se sont ruinés.

Le propriétaire suivant est le prince Ivan Kanitowski, qui offre le bijou à une actrice qui est assassinée peu de jours après.
Le propriétaire suivant est le grec Simon Montarides. Il a eu un accident où sa femme et son fils sont aussi morts.
En 1909, c'est le Sultan turc Abdul Hamid qui l'achète. Dans son pays, il y a eu une révolution et il est mort en prison.

En 1947,c'est  le bijoutier américain Harry Winston qui l'achète mais celui-ci décide de ne pas le conserver et de l'offrir au Smithsonian Institute de Washington, où on peut l'admrier de nos jours.



Source:fr.wikipedia.org/wiki/Diamant_bleu_de_la_Couronne, mariac.myblog.es/mariac/art/344175/El-Diamante-Hope,www.dark-stories.com/le_diamant_espoir.htm.fr.wikipedia.org/wiki/Hope_(diamant)





Aucun commentaire: