jeudi 3 décembre 2015

Ce qui étonne les Français chez nous



Certes, la France et l’Espagne partagent leurs frontières, mais les différences culturelles sont tout de même bien présentes. On a  quelques caractéristiques propres au peuple espagnol qui surprennent les Français.



Les formules de politesse

Il est vrai que les Français sont généralement très attachés aux formules de politesse, au vouvoiement, et autres manières de dire les choses qui peuvent vite sembler exagérées. Les Espagnols, non. Ils ne se vouvoient que très rarement entre eux, s’appellent habituellement par leur prénom même lorsqu’il s’agit de leur chef au bureau, et sont plutôt reconnus pour leur franchise. 

Le caractère espagnol
En comparaison avec l’ouverture, la franchise, et l’enthousiasme bien connu des Espagnols, les Français paraissent froids par le peu d’émotion qu'ils laissent voir à travers leur comportement. 

La salle de bains
L'idée de ne pas séparer les toilettes de la salle de bains où est placée la douche.


Le bruit
Les habitants des grandes villes espagnoles supportent des niveaux de bruit bien souvent au-dessus de la limite saine des 65 décibels. Un bruit causé par le trafic routier, mais qui est agrémenté des klaxons, des marteaux piqueurs, des scooters, des alarmes, des télévisions, des feux d’artifice, des voisins bruyants, des fiestas, sans oublier le niveau sonore généralement très élevé d’une simple conversation entre deux amis.

La cuisine à l’huile
La manie qu’ont les Espagnols de tout cuisiner à l’huile peut étonner au premier abord. Et généralement lorsqu’un espagnol verse de l’huile dans sa poêle, ce n’est pas qu’à moitié. Ce sera pour cuire absolument n’importe quel aliment. Les Espagnols s’étonnent d’ailleurs de l’utilisation abusive du beurre par les Français.

Les papiers administratifs

Certes, les administrations françaises ne sont pas non plus célèbres pour leur qualité d’organisation et leurs services rapides mais la bureaucratie espagnole est l'enfer. La bureaucratie et les papiers ne sont pas non plus leur point fort, les files d’attente sont souvent interminables, et payer une facture ou bien aller à la poste deviendra une épreuve plus qu’une formalité pour un Français.

Des horaires parfois aléatoires
C'est-à-dire, le peu d’importance accordé en général aux horaires d’ouverture ou même de rendez-vous. La ponctualité n'est pas évidemment une caractéristique espagnole.


Source:lepetitjournal.com



  
Enregistrer un commentaire