jeudi 20 décembre 2018

Noël en Espagne

L´Ami invisible
Les Espagnols ont l´habitude de participer à ce jeu à cette époque de l´année, surtout entre amis ou collègues, mais aussi en famille. Les règles sont simples : on écrit son prénom sur un morceau de papier, le plie et l´introduit dans un sac. Un tirage au sort est ensuite effectué dans le plus grand secret, puis on établit la date du rendez-vous et le budget maximum dédié aux cadeaux qui seront offerts. Le plaisir réside bien entendu dans le mystère qui plane sur l'origine des offrandes qui seront faites entre participants, mais aussi dans le fait de se retrouver autour d'un verre.

Les rois mages arrivent d´Orient

La tradition des rois mages est bien plus ancrée dans les coutumes espagnoles que celle du père Noël, qui n´est arrivé en Espagne que depuis peu. Pratiquement tous les enfants espagnols ont leur roi mage préféré : Melchior, Gaspar ou Balthasar. Il peuvent ainsi lui adresser leur lettre, dans laquelle ils demandent des cadeaux, mais expliquent aussi comme il se sont bien comportés tout au long de l´année, histoire d´éviter la pire des surprises : un morceau de charbon (sucré), pour les moins sages. Il est possible de voir les rois mages et leurs pages, aux portes des grands magasins, et de leur révéler ce que l´on veut recevoir au matin du 6 janvier. Ils arrivent la nuit du 5 janvier, et comme il sont très fatigués, il n´est pas inutile de leur laisser un peu de paille pour les chameaux, du lait ou quelque chose à grignoter ce qui constituera aux yeux des enfants, une preuve supplémentaire de leur passage.

La loterie de Noël
Durant tout le mois de décembre et parfois bien avant, les Espagnols achètent des tickets de la très fameuse Loteria de Navidad. Le précieux billet peut s'acquérir dans une multitude de lieux différents : au bar du coin, au travail, ou dans n'importe quel commerce de proximité mais l´endroit le plus typique et le plus visité par les superstitieux reste, à Madrid, le kiosque de Doña Manolita, situé sur la Plaza del Sol.

Le tirage a lieu le matin du 22 décembre et est suivi par un autre tirage très important El sorteo del Niño, qui se tient le 6 janvier au matin.

Le repas de Noël 
Cette réunion familiale se tient autour d'un repas savamment orchestré, dont la formule peut certes varier, mais respectera en général les grandes lignes suivantes.
Les entrées sont à base de fruit de mer : crevettes, gambas, langouste, homard, crabe ou araignée de mer.

Le plat principal consiste, pour le poisson, en une belle daurade ou une soupe aux fruits de mer, tandis que pour la viande, on préfèrera de l'agneau ou de la dinde, accompagnée d'une compote de pommes.
Et si on pensait que les Espagnols n'ont pas vraiment de pâtisserie attirante, on gagnera à se laisser séduire par les sucreries typiques du mois de décembre : turrón (nougat), polvorón (pâtisserie à base d'amande), mazapán (massepain) se déclinent de mille et une façons originales et succulentes.


La cabalgata
Les cadeaux ne sont donc pas offerts à Noël, même si les choses changent peu à peu. Ce sont les rois mages qui apportent le 6 janvier les offrandes tant attendues. L'évènement se fête dignement et dans toutes les gramdes villes, un immense défilé est organisé en l'honneur de leur arrivée, le 5 janvier au soir. Un spectacle haut en féerie et en couleurs, avec ses chameaux, ses chevaux et ses carrosses, à l'occasion duquel des dizaines de pages en costumes d'époque jettent des bonbons à la foule, venue en masse pour l'évènement. Les bousculades sont au rendez-vous et certaines personnes s'installent des heures à l'avance sur le parcours du défilé pour ne rien en manquer.

Source:lepetitjournal.com

mercredi 19 décembre 2018

Noël en France

Voici una carte interactive très complète sur Noël en France. Merci à l'auteure, Nathalie, pour partager son excellent travail avec nous.


lundi 17 décembre 2018

Le topless n'est plus à la mode en France

Pourquoi les femmes françaises ne font plus du topless?. Seulement 2% des Françaises âgées de moins de 35 ans font du topless. D'où vient ce changement d'opinion?. 



Voilà les trois raisons principales:
  • Pour les femmes des années 60-70 et encore après, aller à la plage seins nus était une façon de montrer qu’elles étaient libérées du patriarcat, des contraintes sexuelles. Pour les générations actuelles, les femmes se considèrent comme suffisamment libérées pour ne plus avoir à le prouver.
  • Cela est censé aller contre la tendance actuelle à chosefier et à hypersexualiser les femmes, la soi-disant culture porno
  • Les réseaux sociaux: Le voyeur de plage a été remplacé par l’individu beaucoup moins innocent disposant d'un smartphone qui peut télécharger les images sur internet. Les femmes, et surtout les filles, n’ont pas envie qu’une photo d’elles seins nus circule.
Des raisons médicales sont bien sûr évoquées. Les dermatologues ont beaucoup alerté sur les risques encourus, notamment de cancers de la peau, sur cette zone particulièrement fragile.

Au contraire, championnes du topless, les Espagnoles ne se font pas prier pour ôter le haut de leur bikini sur la plage (49% d'adeptes). Elles se placent juste devant les Allemandes (41%) et les Hollandaises (35%).

Source: elpais.com, liberation.fr

Lisez le texte et répondez aux questions:
  1. Que symbolisait le topless il y a 40 ans?
  2. Que veut éviter la femme actuelle en portant un deux pièces ou un maillot de bain?
  3. Quelle est la différence entre le voyeur de plage d'avant et celui d'aujourd'hui?
  4. Quels sont les risques médicaux  associés au bronzage?
  5. Qui sont les championnes du topless? 
  6. À votre avis, est-ce qu'elles sont plus libérales que les Françaises?
  7. Quelles raisons peuvent-elles avoir pour faire du topless?

jeudi 13 décembre 2018

mercredi 5 décembre 2018

Le reggae fait désormais partie du patrimoine culturel de l'Humanité

Le reggae, musique popularisée dans le monde entier par son icône Bob Marley, a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel par l'Unesco qui a souligné son message "d'amour et d'humanité".

L'organisme de l'Onu a souligné "la contribution" de cette musique jamaïcaine à la prise de conscience internationale "sur les questions d'injustice, de résistance, d'amour et d'humanité, et sa dimension à la fois "cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle".


Le reggae rejoint ainsi une liste de quelque 400 traditions culturelles (chants, danses, spécialités gastronomiques ou célébrations) allant de la pizza napolitaine au zaouli, musique et danse des communautés gouro de Côte d'Ivoire.


Le reggae, dont la candidature était portée par la Jamaïque, a émergé à la fin des années 1960. Style musical issu du ska et du rocksteady, il a aussi intégré des influences du jazz et du blues.

La musique est vite devenue populaire aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, importée par les nombreux immigrés jamaïcains après la Seconde Guerre mondiale. Elle s'est souvent revendiquée comme la musique des opprimés, abordant des questions sociales et politiques, la prison et les inégalités.

A la différence de celle du patrimoine mondial, cette liste n'est pas établie selon des critères "d'excellence ou d'exclusivité", selon l'Unesco. Elle ne cherche pas à réunir le patrimoine "le plus beau" mais à représenter la diversité du patrimoine culturel immatériel, à mettre en lumière des savoir-faire portés par des communautés.


 Source:linternaute.com




vendredi 30 novembre 2018

Décrire une photo


Regardez la photo et décrivez les personnages?
  1. Quel genre de vêtements portent-ils? 
  2. Quel âge paraissent-ils avoir? 
  3. De quelle nationalité peuvent-ils être?
  4. Quelle semble être leur relation? 
  5. Que notez-vous dans l'expression du visage et dans le langage du corps du garçon?
  6. Que se passe-t-il à l'arrière-plan?
  7. Quelle heure semble-t-il être?