jeudi 16 avril 2009

Sainte Bernadette


Bernadette Soubirous est née en 1844 à Lourdes et décédée en 1879 à Nevers. A l’âge de 14 ans, elle a raconté qu’elle avait vu la Vierge dans la petite grotte de Massabielle. Il l’a vue encore 17 fois . Lors de la neuvième apparition, en suivant les indications de la Vierge, elle a découvert une source d’eau qui est devenue miraculeuse.
Une de ses amies a mis son bras paralysé dans l'eau de la source et son bras et sa main ont retrouvé leur mobilité. A partir de ce moment-là, l’eau de la source de Lourdes a été considérée miraculeuse pour guérir tout type de maladies et des malades de tout le monde ont commencé à s’y rendre par milliers, jusqu’à nos jours.



Comme Bernadette venait d’une famille très pauvre et elle ne savait ni lire ni écrire, elle ne pouvait pas faire sa communion donc elle a été admise à « l’école des indigents » à l’hospice de Lourdes. Après, elle est devenue religieuse mais elle a été envoyée à Nevers parce qu’il convenait de l’éloigner de Lourdes.


Atteinte d'une tuberculose pulmonaire, et souffrant de son asthme chronique contracté lors de la grande épidémie de choléra dans les Hautes-Pyrénées, elle est morte en 1933 à l'âge de trente-cinq ans.

Son cercueil a été ouvert trois fois et son corps retrouvé incorruptible : le corps de la vénérable Bernadette était intact, le squelette complet, les muscles atrophiés mais bien conservés mais sa peau avait noirci et son visage et ses mains ont donc été recouverts d'un très fin masque de cire pour la présentation publique.
Son corps incorrompu est exposée dans une chapelle dédiée à Sainte Bernadette à Nevers.
Bernadette a été béatifiée en 1925 et canonisée en 1933.

Enregistrer un commentaire