mercredi 13 avril 2011

Le voile intégral banni des lieux publics en France

---

La France devient ce lundi le premier pays à bannir la dissimulation du visage dans les lieux publics et par voie de conséquence le port du voile intégral. La liste des lieux autorisés est bien restreinte : à la maison, aux abords et au sein des lieux de culte et en voiture, tant que la personne ne conduit pas.

En cas d'infraction, les ferventes du niqab ou du burqa risquent 150 euros d'amende et leur mari un an de prison .

La loi stipule que toute personne (de tout âge, sexe et nationalité) doit circuler à visage découvert sur le territoire français.


Il y a 2.000 femmes environ portant le niqab en France mais également les touristes du Moyen-Orient et d'ailleurs en visite en France. La loi touche tout le monde.


Si l' époux s'oppose à ce que sa femme circule à visage découvert "par menace, violence, contrainte, abus d'autorité ou abus de pouvoir", il pourra être condamné à un an d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. La peine sera doublée si la personne contrainte est mineure.


Alors qu'aux Pays-Bas et en Belgique, le débat est également lancé, la décision française n'est pas comprise par tous les gouvernements étrangers. Le département d'Etat américain avait ainsi pointé du doigt la France, il y a quelques mois, dans un rapport sur les atteintes contre les libertés religieuses dans le monde. Washington s'inquiéterait d'une montée des tensions religieuses en Europe.


Source: lepetitjournal.com (11 avril 2011)

Enregistrer un commentaire