jeudi 27 octobre 2011

Le roi Charlemagne et l'éducation


La tradition fait de Charlemagne le père de l'enseignement primaire,( le 28 janvier est la St Charlemagne, la fête des écoliers ), en fait l'inventeur de l'école. La IIIème République voit en lui un ancêtre de l'école gratuite et obligatoire.





L'école est une institution qui existe au moins depuis l'apparition de l'écriture, vers le quatrième millénaire avant Jésus Christ. En effet, la transmission du savoir aux jeunes générations existait déjà à l'époque des pharaons, de la Grèce Antique ou de l'Empire romain. Toutefois, les invasions barbares du IV° et du VI° siècle après Jésus Christ ont été un véritable frein à l'enseignement et au partage des connaissances. Ainsi, pendant plusieurs siècles, les rois ont oublié l'éducation.
Charlemagne, bien qu'étant un guerrier, a été toutefois un monarque administrateur, législateur, et protecteur des lettres (il a appris lui même la grammaire, la rhétorique, la dialectique et l’astronomie).



Charlemagne avait deux buts, renforcer l'administration royale et répandre la foi chrétienne afin d'assumer la double fonction royale : maintenir la paix et rendre la justice. La formation des fonctionnaires de l'Empire et celle d'un personnel qualifié pour prier, chanter, prêcher, évangéliser exigeait la mise en place de structures éducatives. Ainsi en 789 après Jésus Christ, plusieurs dispositions législatives sont consacrées à l'enseignement: un enseignement élémentaire : lire, compter, chanter (mais pas nécessairement écrire) est en principe accessible aux jeunes laïcs, c'est à dire, au peuple.



Souhaitant mettre l’enseignement à la portée de tous, il a décidé que chaque cathédrale, chaque monastère, aurait une double école : l’une intérieure, l’autre extérieure. Ainsi, la première était réservée aux clercs et aux moines, alors que la seconde était ouverte gratuitement à tout le monde.


Au XVIIIe sìècle, presque la moitié de la population française savait signer et il y avait 20 universités en France. À partir de la fin du XIXe siècle, l'école devient obligatoire pour les enfants de 6 à 13 ans. La période d'école obligatoire augmente jusqu'à 16 ans vers la moitié du XXe siècle et reste en vigueur jusqu'aujourd'hui.

Sources: jfbradu.free.fr, histoire-fr.com

Qu'est-ce que les mesures éducatives prises par Charlemagne ont-elles supposé socialement? (Pour voir la réponse cliquez sur Commentarios)

1 commentaire:

Macarena a dit…

Les mesures prises par Charlemagne ont permis l'entrée du peuple dans les classes sociales dirigeantes. Grâce à l'éducation, les gens du peuple ont accès aux postes importants au sein du gouvernement et de l'Église qui étaient réservés jusque là aux membres de l'aristocratie.