dimanche 15 mars 2009

Les Français, sont-ils superstitieux?

Superstitieux, les Français ? À en croire la TNS Sofres, 41 % de la population se déclarerait très (2 %), assez (5 %) ou un peu (34 %) superstitieuse.

À l'inverse, une majorité de la population (58 %) ne se sentirait pas concernée par ce phénomène qui toucherait davantage les femmes, puisqu'elles sont 49 % à se déclarer superstitieuses, contre 34 % des hommes.


Sur le plan socioprofessionnel, il est à noter que les catégories modestes se sentent davantage concernées par les superstitions que les catégories socioprofessionnelles favorisées (49 % contre 37 %).


Plus étonnant, ce sont les jeunes générations, et notamment les 15-34 ans (51 %) qui sont davantage sensibles aux pattes de lapin ou autres « Touchons du bois », suivis des 35-59 ans (41 %). Les 60 ans et plus ne sont en revanche que 31 % à se déclarer sensibles à ce qui peut porter chance ou, au contraire, malheur. Quel


46 % des Français évitent de « poser le pain sur la table à l'envers », 21 % de « croiser les verres lorsqu'ils trinquent », 18 % d'« être 13 à table », 14 % de « croiser les couverts à table » et 10 % de « croiser un chat noir ».


Source: www.liberation-champagne.fr/



Répondez aux questions à travers les commentaires:


La formation culturelle a de l'influence sur le fait d'être superstitieux?

Qui sont plus superstitieux, les hommes ou les femmes?

Quelle est la tranche d'âge où les gens sont plus superstitieux?
Enregistrer un commentaire